Primature

Switch to desktop Register Login

Le Premier ministre préside la cérémonie de la rentrée annuelle 2019 du Réseau de l'Entreprise en l'Afrique de l'Ouest au Mali (REAO-Mali).

Le Premier ministre, Chef du gouvernement Dr. Boubou CISSE a présidé la cérémonie de la rentrée annuelle du Réseau de l'Entreprise en l'Afrique de l'Ouest au Mali (REAO-Mali), sous le thème: «  Mécanisme de financement d’une économie émergeante, quels chainons manquants au Mali ?», ce vendredi 03 avril 2019 à l'hôtel Azalai "Salam" de Bamako, en présence de M. Houd Baby, Président de REAO-Mali, de plusieurs chefs d’entreprises et du conférencier principal Mr Lionel ZINSOU, banquier d’affaire et ancien Premier Ministre de la République du Benin.

 

Dans son intervention le Premier Ministre a rappelé les mesures prises par l’Etat en faveur d’un  environnement propice pour le secteur privée au Mali durant ces dernières années, notamment la baisse de la TVA pour certains produits fabriqués au Mali, la fusion de la Taxe Emploi Jeune (TEJ) et la taxe de formation professionnelle (TFP) en une seule taxe (qui a connue une baisse de 0,5 point) afin de booster la création d’emploi.

Il a également annoncé certaines reformes en cours telles que la création de la future Caisse de Dépôts et de Consignations, le projet de fusion et de révision de l’encrage institutionnel de certaines structures d'appui au dialogue entre secteur public et secteur privé en vue d’aboutir à une certaine efficacité au service des entreprises au Mali.

Le Premier Ministre a également informé l’assistance de la Notation du Mali par l’agence Moody’s sur le plan international et par Bloomfield sur le plan régional. Cette initiative permettra l’amélioration de la signature du Mali sur les marchés financiers et la restructuration de la dette souveraine en vue de conforter la position du Mali auprès des investisseurs, avec l’appui des partenaires techniques et financiers. Dr. Boubou CISSE s’est félicité de la qualité du cadre de dialogue entre l’Etat et les organisations du secteur privé au Mali. 

 

Le conférencier principal M. Lionel ZINSOU a salué les efforts du Mali pour l’amélioration de ses indicateurs économiques notamment le taux de croissance économique, la réduction de l’endettement, le progrès de l’Investissement Direct Etranger et de l’aide publique du développement.

Le banquier d’affaire a signalé l’impact sur les investissements publics de l’accroissement des dépenses sécuritaires (22 % du PIB). Il a noté comme opportunité l’augmentation constante du volume des flux financiers de la Diaspora. Selon le conférencier, les défis qui s’imposent au monde des entreprises en Afrique sont : le sous financement des économies en Afrique, qui est à améliorer, la création d'instruments financiers pour l'investissement en capital de la diaspora, la combinaison des outils de la micro finance et des technologies de finances (fintech).

 

Le Président de REAO-Mali Mr Houd Baby a remercié le Premier Ministre, qui a bien voulu répondre, une fois de plus, à leur invitation malgré son agenda très chargé. Il a salué les efforts du gouvernement pour l’épanouissement du secteur privé au Mali et a invité le Gouvernement à faire des efforts pour lever les obstacles à l’accès au financement pour la réalisation de projets structurants par le secteur privée.

 

La rencontre a été marquée par la présence de plusieurs personnalités telles que le secrétaire général de la présidence M. Moustapha Ben Barka, les membres du CNPM,  le Représentant-Résident du FMI au Mali M. René TAPSOBA, la Directrice des Operations Mme Soukeina KANE ainsi que le chef de file de l’Union Européenne au Mali.

Primature - Tous droits réservés

Top Desktop version