Primature

Switch to desktop Register Login

class="gkFeaturedItemTitle" Visite du Premier ministre SoumeylouBoubèye Maïga à Youwarou et à Douentza

  • Catégorie : Actualités
  • Publié le lundi 24 décembre 2018 20:26

SÉCURITÉ ET DÉVELOPPEMENT AU CŒUR DE LA VISITE 

À l’écoute des préoccupations des populations aux fins de les y apporter des réponses pratiques, le Premier ministre SoumeylouBoubèyeMaïga s’y était dans les cercles de Youwarou et de Douentza, en 5ème région, au centre du Mali. Deux préoccupations ont été exprimées dans ces zones : le retour de la sécurité et l’enclenchement du développement. En réponse, le Premier ministre SoumeylouBoubèyeMaïga a annoncé des mesures fortes pour renforcer le dispositif sécuritaire déjà en place et la réalisation de certains projets de développement pour renforcer les services sociaux de base, dont l’approvisionnement en eau potable et l’électrification desdites zones. Le Premier ministre a, par ailleurs, sollicité la coopération des populations avec les forces de défense et de sécurité pour assurer leur sécurité et protéger leurs biens. 

C’est à bord d’un MI35 de l’Armée de l’air que le Premier ministre SoumeylouBoubèye MAIGA s’est rendu le vendredi 21 décembre 2018, dans la 5ème région administrative du Mali (appelée le centre), précisément dans les localités de Douentza et de Youwarou. Le Chef du Gouvernement était accompagné pour l’occasion du ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation M. Mohamed Ag Erlaf, du Gouverneur de la région de Mopti, le Général de division Sidi Alassane Touré ainsi que les députés de Youwarou et de Douentza. 

A Youwarou, première étape de la visite du PM, une liesse populaire  a réservé à SoumeyloulouBoubèyeMaïga et à sa délégation un accueil très chaleureux. A la rencontre de la population de Youwarou, le Premier ministre leur a remercié pour l’accueil avant de déclarer qu’il est là au nom du Président de la République, Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar Keita qui lui a demandé  d’aller au contact des Maliens, et d’apporter des réponses à leurs problèmes. 

Le Chef du Gouvernement a présidé à Youwarou une rencontre avec les autorités locales et la société civile du cercle. À l’occasion le maire de la localité a pris la parole pour  saluer la visite du PM signe que les autorités maliennes n’oublient pas un seul là où il est. Le maire a ensuite exprimé les préoccupations des populations qui ont pour nom : insécurité et   et le manque d’infrastructures de développement. 

En réponse, le Chef du Gouvernement a annoncé le renforcement des capacités opérationnelles des forces de défense et de sécurité présents dans la région  afin qu’ils puissent intervenir notamment le long du fleuve. Le PM SBM a également annoncé aux populations de Youwaroula construction de bâtiments pour le lycée public de la cité pour que les élèves puissent y étudier dès la prochaine année scolaire.  Enfin, le Premier ministre a annoncé l’arrivée  à Youwarou dans les semaines à venir des équipes de l’EDM  et de la SOMAGEP pour  évaluer les besoins  afin de «renforcer l’électrification et la fourniture d’eau » de la localité. 

Deuxième étape de la visite du PM SBM. Douentza. Comme à Youwaraou, ici à Douentza, le Pm a bénéficié aussi d’un accueil populaire, avant de présider la rencontre avec les autorités locales et la société civile. Les mêmes préoccupations tout comme à Youwarou : l’insécurité et le manque d’infrastructures économiques dans le Cercle. Le Chef du Gouvernement annoncé aux populations de Douentza  le bitumage de cinq kilomètres de voie urbaine dans la ville et d’autres mesures pour renforcer la sécurité. Pour ce faire, le PM SBM a vivement sollicité la coopération des populations avec nos forces de défense et de sécurité pour leur propre sécurisation. Pour le chef du Gouvernement, sans cette coopération, toute action militaire risquera d’être inefficace. Les militaires sont là au service de vous les populations, donc aidez les à vous servir au mieux et vous protéger, a invité SoumeylouBoubèyeMaïga. Il a poursuivi qu’il était impossible d’enclencher le développement (construction de travaux d’envergure et d’autres infrastructures) sans la paix et la sécurité.

Il faut rappeler, qu’à chacune des deux étapes, le Premier ministre a offert aux populations de Youwarou et de Douentza de tonnes de vivres et d’aliments bétail.

 

CCOM - PRIMATURE

 

class="gkFeaturedItemTitle" Gao: SBM participe au repas de corps

  • Catégorie : Actualités
  • Publié le dimanche 23 décembre 2018 02:19

Le Premier ministre, Chef du Gouvernement M.Soumeylou Boubèye MAIGA est arrivé ce samedi 22 décembre 2018 à Gao pour une visite de 24 heures.

M.MAIGA a offert un repas de corps qu’il a partagé avec les troupes la 1ère région militaire. Au cours de ce repas, le Chef du Gouvernement a transmis les salutations et encouragements du Chef, de l’Etat, Chef suprême des armées, dont il a par ailleurs rappelé le fort engagement dans l’amélioration des conditions de vie et de travail des hommes. Le Premier ministre a également rendu un hommage appuyé aux militaires maliens et particulièrement aux soldats de la 1ère région militaire. Il a déclaré que les militaires de Gao effectuent leur mission sur un théâtre extrêmement difficile qu’ils sont parvenus à stabiliser. En outre, le Premier ministre a affirmé que le Gouvernement continuera de renforcer les capacités opérationnelles des forces de défense et de sécurité pour leur permettre d’effectuer leur mission dans les meilleures conditions possibles. 

Par la voix du commandant de la région militaire, le colonel Yacouba Sanogo, les troupes de Gao ont remercié le Chef du Gouvernement pour cet acte qui témoigne de la place qu’occupe les forces de défense et de sécurité dans la priorité que les autorités accordent aux questions de sécurité et de défense.

 

class="gkFeaturedItemTitle" Mopti: SBM a présidé une rencontre avec les commmunautes

  • Catégorie : Actualités
  • Publié le samedi 22 décembre 2018 20:36

Le Premier ministre, Chef du Gouvernement M.Soumeylou Boubèye MAIGA a présidé, ce samedi 22 décembre 2018, dans la salle Sory Bamba de Mopti, une rencontre avec les communautés de la région.

Cette grande rencontre qui rassemblait toutes les communautés ( Bozo,Bambara, Dogon, Peulh...) de la région de Mopti avait pour thème « le dialogue intercommunautaire inclusif et participatif, facteur de paix et de stabilité dans la région de Mopti ».

Le Premier ministre a rappelé à l’assistance que le Gouvernement ne combat aucune communauté mais qu’il se bat contre l’insécurité. En outre, le Chef du Gouvernement a annoncé que les capacités opérationnelles des Forces de Défense et de Sécurité seront renforcées dans la région afin qu’ils puissent notamment intervenir sur les cours d’eau. 

M. MAIGA à clôt la rencontre en lançant le processus de Désarmement, Démobilisation et Réinsertion dans la région de Mopti qui débutera dès lundi.

 

class="gkFeaturedItemTitle" Mopti: SBM à Youwarou et Douentza

  • Catégorie : Actualités
  • Publié le vendredi 21 décembre 2018 22:28

Dans le cadre de la visite qu'il effectue dans la région de Mopti, le Premier ministre, Chef du Gouvernement M.Soumeylou Boubèye MAIGA s'est rendu, ce vendredi 21 décembre 2018, dans les communes de Youwarou et Douentza.

Le Premier ministre a tenu des rencontres dans ces localités avec les autorités locales et la société civile.

 

class="gkFeaturedItemTitle" Projet de manuel d’éducation sexuelle complète : Le Premier ministre Soumeylou Boubèye MAIGA reçoit les autorités coutumières et les leaders religieux.

  • Catégorie : Actualités
  • Publié le vendredi 21 décembre 2018 22:26

Le Premier ministre, Chef du Gouvernement M. Soumeylou Boubeye MAIGA a reçu ce mercredi 19 décembre 2018, les représentants des familles fondatrices de Bamako, des communicateurs traditionnels et des principales confessions religieuses de notre pays.

L’objectif de cette rencontre initié par le Chef du gouvernement avec les légitimités traditionnelles et les leaders religieux était d’apporter à ses interlocuteurs du jour, des éclairages précis et surtout de lever les équivoques autour du projet de manuel d’éducation sexuelle complète entrepris par le Gouvernement.

Le Premier ministre a donné l’assurance à ses interlocuteurs que le gouvernement a pour souci majeur de préserver les valeurs morales et religieuses de notre société.

Aussi le PM a-t-il annoncé, séance tenante, sa décision de suspendre le processus d’élaboration du dit manuel au vu des polémiques et incompréhensions nées de ce projet. En outre, il a informé l’assistance de la mise en place d’une commission mixte composée de représentants de l’Etat et des autorités religieuses et coutumières afin d’examiner sereinement les suites possibles à donner à l’élaboration du dit document.

A l’unisson, les représentants des autorités coutumières et religieuses ont salué l’initiative du Chef du Gouvernement visant à les convier et les écouter sur un sujet qui leur tenait à cœur. Ils ont également informé le Premier ministre de leur disponibilité à participer aux travaux de la commission mixte dont il a annoncé la mise en place.

 

class="gkFeaturedItemTitle" Sécurité et développement du Sahel: L’envoyé spécial français chez SBM.

  • Catégorie : Actualités
  • Publié le vendredi 21 décembre 2018 22:24

Le Premier ministre, Chef du Gouvernement M. Soumeylou Boubèye MAIGA a reçu ce jeudi 20 décembre 2018, Son Excellence Monsieur Jean-Marc CHATAIGNER, Représentant spécial pour le Sahel.

Au menu des échanges entre les deux personnalités, la sécurité et le développement du Sahel et plus particulièrement du Mali.

Son Excellence Jean Marc CHATAIGNER a réitéré au Chef du Gouvernement l’appui et le soutien constant de la France aux importants efforts déployés par le Gouvernement malien notamment dans la lutte contre le terrorisme et la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger.

Le Premier ministre Soumeylou Boubèye MAIGA a lui, réaffirmé la disponibilité et la détermination de son Gouvernement à travailler de concert avec tous les acteurs qui souhaitent s’impliquer dans le développement et la stabilité du Sahel.

 

class="gkFeaturedItemTitle" Tombouctou: des effectifs supplémentaires pour sécuriser la région

  • Catégorie : Actualités
  • Publié le dimanche 16 décembre 2018 02:24

De retour de Tombouctou où il a effectué une visite de 48 heures, le Premier ministre, M. Soumeylou Boubèye MAIGA, a annoncé que le Gouvernement va accroître les effectifs de la police, de la gendarmerie, de la garde nationale et de la protection civile. Selon SBM, 350 éléments supplémentaires seront déployés bientôt dans la région au bénéfice de ces différents corps afin d'augmenter leurs capacités opérationnelles.

La decision de renforcer les effectifs des personnels des forces de sécurité intérieure est le résultat de la visite de Soumeylou Boubeye MAIGA en 6eme région, une visite qui a permis au Chef du Gouvernement d'évaluer de plus près la situation securitaire sur le terrain et de multiplier les initiatives visant à renforcer le dialogue entre les communautés, la cohésion sociale et la réconciliation nationale.

Cette annonce phare de Soumeylou Boubeye MAIGA est la résultante des diffententes rencontres qu’il a eues avec les autorites administratives et politiques, les responsables militaires et sécuritaires, les notabilites ainsi que les forces vives dont les différents portes-parole (representants des jeunes, des femmes, société civile... )ont tous mis l'accent sur le besoin de sécurité des personnes et de leurs biens.

L'accroissement des moyens logistiques des forces de sécurité, la création prochaine d'un corps de gardes-frontières ainsi que la création de la région militaire de Taoudenit en 2019 participent de la volonté du Gouvernement de ramener la paix et la sécurité sur l'ensemble du territoire, en particulier dans les régions de Tombouctou et de Taoudenit.

 

class="gkFeaturedItemTitle" Tombouctou: SBM inaugure l’extension de l’infirmerie du camp militaire de Tombouctou

  • Catégorie : Actualités
  • Publié le dimanche 16 décembre 2018 02:22

Le Premier ministre, Chef du Gouvernement M.Soumeylou Boubèye MAIGA a inauguré ce vendredi 14 décembre 2018, l’extension-rénovation de l’infirmerie du du camp Fort Cheick Sidi Bekaye de Tombouctou.

La première pierre de cet établissement, d’une capacité de 18 lits, avaient été posé en mars par le Chef du Gouvernement au cours d’une précédente visite dans la cité.

Après l’inauguration de l’infirmerie, M.MAIGA a accompli son devoir religieux à la mosquée Djingayerber où des prières ont été dites pour la paix et la stabilité au Mali.

class="gkFeaturedItemTitle" Semaine nationale de lutte contre la corruption et de la délinquance financière

  • Catégorie : Actualités
  • Publié le jeudi 13 décembre 2018 02:26

Le Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga invite tous les citoyens à s’y engager !

À l’instar des États membres de la Convention des Nations unies de lutte contre la corruption, notre pays a lancé, à travers le Ministère de la réforme de l’Administration et la Transparence de la vie publique, le mardi 11 novembre 2018, au Mémorial Modibo Kéïta la semaine nationale de lutte contre la corruption et la délinquance financière. C’était sous la présidence du Premier ministre, Chef du Gouvernement Soumeylou Boubèye Maïga.

Organisée par le ministère de la Réforme de l’Administration et de la Transparence de la Vie Publique, la semaine nationale de lutte contre la corruption et la délinquance financière a été saisie par le Premier ministre pour réaffirmer la ferme volonté du Gouvernement à engager une lutte implacable contre la corruption dans toutes ses formes et dans toutes les sphères de l’administration.

Selon le Premier ministre, la lutte contre la corruption engage tous les citoyens. Et le chef de l’administration a martelé que le Gouvernement veillera à ce que la discipline soit de rigueur dans la gestion des affaires publiques. Cela, par la moralisation et la rationalisation des dépenses publiques et le combat sans merci contre les détournements de deniers publics.

 

 

class="gkFeaturedItemTitle" L’Association « A Child for All » chez le Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga

  • Catégorie : Actualités
  • Publié le jeudi 13 décembre 2018 02:22

Audience à la Primature

Le Premier ministre, Chef du Gouvernement M.Soumeylou Boubèye MAIGA a reçu, le mardi 11 décembre 2018, la délégation de l’association « A Child for All » conduite par sa présidente madame Kadiatou F.Sidibé.
Au menu des échanges la situation des enfants de la rue qui prend aujourd’hui une proportion très inquiétante dans le pays. L’association en a profité avec le Chef du gouvernement pour faire le point de leurs actions de secours à l’endroit des enfants en situation difficile, et particulièrement les enfants de la rue.

Le Premier ministre leur a encouragé dans leur œuvre de bienfaisance.

 

class="gkFeaturedItemTitle" Point de la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger

  • Catégorie : Actualités
  • Publié le jeudi 13 décembre 2018 02:18

Les Sous-secrétaires généraux des Nations unies Bintou Keita et Oscar Fernandez-Taranco en charge des opérations de maintien de la paix et à l’appui à la consolidation de la paix reçus en audience par le Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga

Dans le cadre de la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger, le Premier ministre SoumeylouBoubèye Maïga a reçu, le mardi 11 décembre 2018, une délégation des Nations unies conduite par les sous-secrétaires généraux madame Bintou Keita et monsieur Oscar Fernandez-Taranco en charge des opérations de maintien de la paix et à l’appui à la consolidation de la paix.

Les diplomates onusiens étaient venus faire le point d’exécution avec le Premier ministre de la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger. Plus précisément l’état des lieux de l’application de l’Accord dans la phase du programme Désarmement, Démobilisation et Réintégration (DDR).

Sur ce dernier point, les sous-secrétaires généraux des Nations unies madame Bintou Keita et monsieur Oscar Fernandez-Taranco ont adressé au Premier ministre malien leurs chaleureuses félicitations pour les progrès réalisés et les résultats obtenus dans le cadre du processus de Désarmement, Démobilisation et Réinsertion concernant les combattants des ex-groupes armés.

Le Premier ministre, pour sa part, a rassuré les émissaires des nations unies de la volonté politique affichée du gouvernement du Mali à poursuivre de façon soutenue et accélérée les progrès dans la mise en œuvre de l’Accord dans sa globalité

 

class="gkFeaturedItemTitle" Décès du Président Georges H.W. Bush : Le Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga a signé le régistre de condoléances à l’Ambassade des Etats Unis à Bamako

  • Catégorie : Actualités
  • Publié le vendredi 7 décembre 2018 00:50

Le Premier ministre, Chef du Gouvernement Soumeylou Boubèye MAÏGA s’est rendu, le jeudi 6 décembre 2018 à l’Ambassade des États-Unis d’Amérique à Bamako pour exprimer les condoléances de l’ensemble du Peuple malien aux autorités et aux citoyens des États-Unis d’Amérique suite du décès du 41e Président des Etats-Unis, Georges Herbert Walker Bush.

Le Premier ministre a ainsi signé le registre de condoléances ouvert à cet effet avant de rendre un vibrant hommage à l’illustre disparu. Pour mémoire, en 1984, M.Bush, alors Vice-Président des Etats-Unis, avait effectué une visite dans notre pays. Cette visite avait été opportune pour raffermir les relations bilatérales entre le Mali et les États unis d’Amérique.

 

class="gkFeaturedItemTitle" Les délégations de la Banque mondiale et de la BOAD chez le Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga

  • Catégorie : Actualités
  • Publié le mercredi 5 décembre 2018 15:24

Le Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga a reçu en audience, le lundi 3 décembre 2018, tour à tour les délégations de la Banque mondiale (BM) et de la Banque Ouest Africaine (BOAD) conduites respectivement par le Vice-Président chargé des Ressources humaines, monsieur Ousmane Diagana et le Président de la BOAD monsieur Christian Adovelande qui était accompagné du vice-président de la banque, notre compatriote Bassary Touré.

Au menu des échanges entre le Premier ministre et l’institution financière internationale de Bretton Woods, il a été question du renforcement des activités de l’institution financière dans notre pays. Cela, entre autres, dans le domaine des infrastructures et de l’éducation.

Quant à la BOAD, le patron de l’institution financière ouest africaine était venu faire le bilan des activités de la BOAD créée, faut-il le rappeler, il y a 45 ans. Concernant notre pays, monsieur Christian Adovelande a mentionné que la BOAD a participé au financement de 133 opérations au Mali pour un coût total de 583 milliards de francs CFA. Par la même occasion, monsieur Adovelande a informé le Chef du gouvernement de la signature, le lundi 3 décembre, d’un accord de prêt entre le ministère de l’Economie et des Finances et la BOAD, portant sur la construction d’un viaduc, d’un échangeur et de 10 kilomètres de voiries dans la ville de Sikasso.

Le Premier ministre s’est réjoui de ce projet de construction de ces importantes infrastructures qui vont améliorer le cadre de vie des citoyens Maliens et booster l’économie locale. Le PM a aussi remercié le président de la BOAD pour l’appui constant que la Banque apporte à notre pays.

Enfin, Soumeylou Boubèye Maïga a informé le patron de la BOAD des grands et ambitieux projets de développement que le Gouvernement envisagerait d’entreprendre et l’a sollicité pour l’accompagnement de la banque.

 

class="gkFeaturedItemTitle" Mise en œuvre de l’Accord pour paix issu du processus d’Alger: SBM reçoit les membres du Comité des sanctions des Nations Unies pour le Mali

  • Catégorie : Actualités
  • Publié le mercredi 5 décembre 2018 15:22

Le Premier ministre, Chef du Gouvernement M.Soumeylou Boubèye Maïga a reçu ce mardi 4 décembre 2018 une délégation du Comité des sanctions des Nations Unies pour le Mali conduite par son president, Monsieur Olof Skoog, Ambassadeur Représentant permanent du Royaume de Suède auprès de l'ONU. .

Le diplomate suédois et ses collègues du Conseil de sécurité sont venus echanger avec SBM et s’enquérir de l’état de mise en oeuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger. 

Le régime des sanctions a été institué par le Conseil de sécurité à la demande du Gouvernement du Mali en.2017. Il vise à soutenir la mise en oeuvre de l'accord pour la paix en édictant des sanctions (gel des avoirs, interdiction de voyage etc) contre toutes personnes ou entités qui entraveraient sa mise en oeuvre.

Le comité de sanction est à sa deuxième visite dans notre pays. Il fera rapport au conseil de sécurité en s'appuyant les resultats de ses mission de terrain et des recommandations du groupe d'experts sur le régime des sanctions.

 

 

class="gkFeaturedItemTitle" Gao: le Premier ministre Soumeylou Boubeye Maïga en visite dans la cité des Askia pour évaluer la situation sécuritaire et soutenir la cohésion sociale.

  • Catégorie : Actualités
  • Publié le dimanche 2 décembre 2018 23:26

Le Premier ministre, Chef du Gouvernement est arrivé ce dimanche matin à Gao, accompagné des ministres en charge de l’Administration Territoriale et de la Sécurité M. Mohamed Ag Erlaf et le Général de Division Salif Traore.

Dès son arrivée, le Chef de l’administration a présidé au Gouvernorat une conférence des cadres de la région en présence des chefs de service de la région, des notabilités, des chefs traditionnels et religieux, des représentants de la société civile, des jeunes et des femmes, sur la situation sécuritaire.

Dans son mot de bienvenue, le maire de la ville de Gao a la remercié le Premier ministre pour sa visite qui dénote de son intérêt pour la région et ses populations. 
À sa suite, le Président de la société civile de la région a exposé les préoccupations des populations ainsi que leurs attentes au Chef du Gouvernement. Il ressort de son discours que Gao souffre d’une insécurité galopante et de plusieurs maux dont l’arrêt des travaux de réhabilitation des grandes artères, la dégradation de la route reliant la ville de Gao à celle de Sevaré et au traumatisme lié aux tirs d’obus pour des motifs d’entraînement militaire. Il est également revenu sur les dissensions liées au projet de réorganisation administrative

Prenant la parole, le Premier ministre a remercié les populations, au nom du Président de la République, Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar Keïta,pour la confiance qu’elles lui ont renouvelée à l’occasion de l’élection présidentielle. Il a rendu hommage aux représentants de l’Etat et à tous les agents de développement et a assuré les populations de l’engagement de l’Etat à ramener la paix et la stabilité et à œuvrer pour leur bien-être. 
Dans cet esprit, il a annoncé un renforcement prochain des mesures sécuritaires et des capacités opérationnelles des forces armées et de sécurité en personnel et en moyen. Concrètement il a indiqué que l’Etat va déployer 300 agents des forces de sécurité dans la ville ( 150 policiers et 150 gardes nationaux), ouvrir prochainement un second commissariat de police dans la ville de Gao. Pour lutter contre l’insécurité et le banditisme, SBM a également annoncé l’extension possible à la ville de Gao des mesures de restrictions sur la mobilité des pick-up et des motocycles déjà en vigueur dans le Centre.
Pour ce qui est de l’arrêt de la réhabilitation des grandes artères de la cité, le Chef du Gouvernement a annoncé la reprise dès la semaine prochaine des travaux de la route menant à l’aéroport et du boulevard des Askia.

En outre, le Premier ministre a exhorté les populations à aider les forces armées et de sécurité dans leur mission qui consiste à les protéger.
M.Maïga a lancé un appel à l’ensemble des habitants de la région pour une implication encore plus grande dans la préservation de leur propre sécurité en synergie avec les forces de défense et de sécurité. « La paix et la sécurité, c’est d’abord l’engagement des citoyens » a dit le Chef du Gouvernement qui a invité les populations à s’engager d’avantage auprès de l’Etat et de ses représentants pour le retour de la stabilité, de la paix et de la cohésion sociale. 
En évoquant les incidents qui ont endeuillé la ville au cours du mois de novembre, SBM a exprimé son indignation et son étonnement face à la gravité des actes commis en pleine ville et la facilité de leur modes opératoires sans que cela éveille aucun soupçon ni dénonciation.

Abordant la question de la réorganisation administrative et territoriale, le Chef du Gouvernement a affirmé que ce qu’il s’est passé à Gao est inacceptable, en référence aux concertations régionales. Il a coupé court aux rumeurs et aux intoxications en rappelant aux populations que la réorganisation administrative ne vise ni la création de nouvelles régions, ni la suprématie d’une communauté sur une autre mais plutôt le rapprochement de l’Etat des citoyens et la poursuite de la mise en œuvre de la loi du 2 mars 2012. 
Les circonscriptions administratives n’étant pas synonymes de circonscriptions électorales, SBM a mis en garde contre les manipulateurs et tous ceux qui instrumentalisent la question des reformes institutionnelles pour créer des dissensions et des divisions au sein des populations. Il a invité ces dernières afin que chacun choisisse son camp et à se poser la question « à qui profite la pagaille? ».Pas aux populations ni à l’État dont la vocation est de protéger les citoyens en créant les conditions leur épanouissement a répondu le Premier ministre.

La rencontre a pris fin dans un tonnerre d’applaudissements et sur un air visiblement soulagé des populations qui ont apprécié le langage de clarté et de vérité que leur a tenu l’enfant du terroir.

 

Sous-catégories

Primature - Tous droits réservés

Top Desktop version