Primature

Switch to desktop Register Login

class="gkFeaturedItemTitle" Réduction de la mortalité infantile:

  • Catégorie : Actualités
  • Publié le mercredi 14 novembre 2018 21:36

UNE DELEGATION DE LA FONDATION BILL GATES, DE L’UNIVERSITE DU MARYLAND ET DE LA LONDON SCHOOL REÇUE PAR SBM

Le Premier ministre Soumeylou Boubeye Maïga a reçu, ce mercredi 14 novembre 2018 une délégation de la fondation Bill et Mélissa Gates, de l’université du Maryland et de la London School conduite par le Docteur Camilla Ducker et le Professeur Karen Kotloff.

La délégation était venue échanger avec le Chef du Gouvernement sur leur projet qui vise à fournir gratuitement aux enfants de 0 à 5 ans des antibiotiques ( Azithromycine). Ce médicament donné à des enfants permettra en effet de réduire la mortalité infantile. La délégation a ainsi pour objectif de distribuer des doses d’antibiotiques dont la valeur est estimée à 40 millions de dollar US.

Le Chef du Gouvernement a remercié ses hôtes du jour pour cette initiative qui vise à réduire la mortalité infantile.Il leur a en outre assuré du soutien du Gouvernement malien.

 

class="gkFeaturedItemTitle" Intenses activités du Premier ministre pour raffermir les relations avec les partenaires et consolider le dialogue politique et social déjà enclenché

  • Catégorie : Actualités
  • Publié le mercredi 14 novembre 2018 13:58

Soumeylou Boubèye Maïga a poursuivi, le mardi 13 novembre 2018, ses prises de contact avec les acteurs de la vie politique, économique et sociale de notre pays en vue de les informer des chantiers du Gouvernement relatifs à l’organisation de la conférence sociale sur les conditions de vie et de travail du monde des travailleurs Maliens et des concertations régionales sur la réorganisation administrative. La démarche du Premier ministre est aussi de recueillir les attentes et préoccupations de différentes couches sociales, professionnelles et politiques.

Après le parti Yèlèma, l’AMM et les groupes parlementaires de la majorité présidentielle, le lundi 12 novembre, et bien d’autres précédemment, c’était les partenaires techniques et financiers regroupés autour de la Troïka élargie et le parti RpDM de l’ancien Premier ministre Cheick Modibo Diarra d’accueillir, le mardi 13 novembre, Soumeylou Boubèye Maïga aux fins d’échanger avec eux sur les préoccupations de l’heure. C’était dans une ambiance décontractée.

Dans la même suite, le Chef du Gouvernement a passé le message de la volonté du Gouvernement d’organiser une conférence sociale et des concertations régionales sur le découpage administratif.

En réponse, le patron du RpDM, Cheick Modibo Diarra a d’abord salué la démarche du Premier ministre de ses efforts d’information et d’explication et l’a félicité pour l’initiative de consulter les citoyens et les leaders sur les questions qui engagent la vie de la nation. Cheick Modibo Diarra a rassuré le Premier ministre Soumeylou Boubeye Maïga de l’accompagnement et de la participation du RpDM à la réussite des deux rendez-vous.

class="gkFeaturedItemTitle" Réorganisation administrative du territoire:

  • Catégorie : Actualités
  • Publié le mardi 13 novembre 2018 12:33

LE PREMIER A PROCEDE AU LANCEMENT DE LA CONCERTATION REGIONALE DE BAMAKO.

Le Premier ministre Soumeylou Boubeye Maïga a procédé ce mardi matin, au Gouvernorat de Bamako, au lancement des concertations régionales du District de Bamako sur la réorganisation territoriale. Ces concertations ont pour objet de mener une réflexion collective sur le statut, la configuration et le ressort géographique et territorial de la circonscription administrative de Bamako. C'est la toute première fois depuis 60 ans, a indiqué le Premier ministre, que l’Etat organise des consultations sur la réorganisation des circonscriptions administrative de notre pays. Cela traduit, a poursuivi le Chef du Gouvernement, la nature irréversiblement décentralisée de notre Etat et la volonté du Gouvernement d'approfondir la démocratie locale et participative. Le Premier ministre a annoncé que le Gouvernement restera attentif aux résultats de ces consultations qui seront analysés à l'occasion de synthèses nationales. En outre, il a invité tous les acteurs de la vie nationale à s'impliquer dans le débat démocratique en venant faire valoir leur convictions et propositions au sein des cadres de concertation qui s'ouvrent simultanément ce 13 novembre dans tout le pays.

La concertation régionale de Bamako se déroulera sur trois jours au cours desquels, les participants plancheront au sein de trois commissions techniques sur la réorganisation du District

 

class="gkFeaturedItemTitle" Renforcement du dialogue politique et social

  • Catégorie : Actualités
  • Publié le mardi 13 novembre 2018 12:22

Le Premier ministre Soumeylou Boubeye Maiga a rencontré, le lundi 12 novembre 2018, le Président du parti YÈLÈMA, l’ancien Premier ministre Moussa Mara, l’Association des Municipalités du Mali et les Groupes parlementaires de la majorité.

Le Chef du Gouvernement a poursuivi ce lundi 12 novembre ses rencontres avec les acteurs sociaux et la classe politique en vue de renforcer le dialogue et la concertation sur les questions qui intéressent la vie de la nation.

Ainsi Soumeylou Boubèye Maïga a encore pris son bâton de pèlerin pour aller échanger avec les députés des Groupe parlementaires de la Majorité,l’association des municipalités du Mali, avec à sa tête Boubacar Bah dit Bill et le parti politique YÈLÈMA dirigé par l’ancien Premier ministre Moussa Mara.

Avec chacune de ces entités, le chef du Gouvernement a échangé sur la volonté du Gouvernement d’organiser dans les prochaines semaines la conférence sociale et les concertations régionales autour de la réorganisation administrative. Aux yeux du Premier ministre, ces réformes institutionnelles et politiques sont éminemment importantes pour notre démocratie. Il a rassuré ses interlocuteurs que sur la réorganisation administrative, il s’agit juste de l’application de la loi de 2012 relative au redécoupage administratif. Il ne s’agit de création de nouvelles régions, contrairement aux informations erronées, a rassuré le patron de l’administration malienne.

Enfin, le Chef du Gouvernement a également informé ses interlocuteurs de l’ouverture, le mardi 13 novembre 2018, des concertations régionales sur la réorganisation du territoire. Ce nouveau découpage vise pour le PM SBM à rapprocher davantage les citoyens de l’administration. Le Premier ministre a sollicité le soutien de tous pour la réussite de ces échéances.

Les hôtes du Premier ministre se sont réjouis de la démarche du chef du Gouvernement d’aller à l’écoute des forces vives de la nation sur des questions d’intérêt national.

L’ancien Premier ministre Moussa Mara appréciant cette démarche du Gouvernement a invité tous les acteurs politiques et sociaux à s’inscrire dans la dynamique du dialogue. Particulièrement, il a invité le chef de file de l’opposition à prendre de la hauteur en acceptant de rencontrer le PM et de lui faire part de ses préoccupations et sentiments. Nous devons sortir des considérations de personnes » a t il martelé.

Pour sa part, le Président de l’Association malienne des municipalités du Mali (AMM) Boubacar Bah dit Bill a exprimé son intérêt de voir s’organiser des concertations sur la réorganisation administrative. Ce qui n’a pas été le cas en 1969 ni en 1977, a rappelé l’élu municipal de la commune 5 du district de Bamako.

À la lumière de tous ces encouragements, les interlocuteurs du Premier ministre lui ont rassuré de leur engagement à soutenir le Gouvernement dans ses nouveaux chantiers.

 

class="gkFeaturedItemTitle" COOPERATION MALI-ALLEMAGNE

  • Catégorie : Actualités
  • Publié le lundi 12 novembre 2018 22:09

LA MINISTRE ALLEMANDE DE LA DEFENSE REITERE LE SOUTIEN DE L’ALLEMAGNE AU MALI 

La ministre allemande de la défense, Madame Ursula Van der Leyen effectue une visite de 72 heures dans notre pays. Ce matin, elle a été reçue par le Premier ministre Monsieur SBM, a qui elle a réitéré le soutien de l’Allemagne dans la lutte que notre pays mène contre le terrorisme et en faveur du développement. Les deux personnalités ont fait un large tour d’horizon de la fructueuse et très ancienne coopération bilatérale Mali-Allemagne, notamment dans le domaine militaire, des infrastructures de développement, de l’éducation et de la formation. Elles ont exprimé leur satisfaction quant au nouvel élan impulsé à la mise en œuvre de l’accord pour la paix et la réconciliation, et ont positivement apprécié l’avènement de la force conjointe du G5 Sahel, en tant qu’outil de défense collective. Le Premier ministre et son hôte ont également exprimé l’attachement profond de leurs deux pays à la promotion et la protection des droits de l’homme. Mme Ursula Van der Leyen effectue sa cinquième visite dans notre pays depuis 2014.

 

class="gkFeaturedItemTitle" COMMEMORATION DU CENTENAIRE DE LA FIN DE LA PREMIERE GUERRE MONDIALE

  • Catégorie : Actualités
  • Publié le dimanche 11 novembre 2018 20:42

LE PREMIER MINISTRE SOUMEYLOU BOUBEYE MAIGA REND HOMMAGE A L’ARMEE NOIRE.

C’est aux environs de 17 heures ce dimanche 11 novembre 2018 que le Premier ministre Soumeylou Boubèye MAIGA fut accueilli à la place de la Liberté par le ministre de la justice, garde des sceaux, celui de l’administration territoriale  et de la décentralisation ainsi que les ambassadeurs de France et d’Allemagne au Mali pour présider la cérémonie commémorative de l’armistice signé le 11 novembre 1918.

Après la revue des troupes et le dépôt d’une gerbe de fleurs  au pied du monument dédié aux combattants africains de la première guerre mondiale, le Chef du gouvernement a présidé une cérémonie d’hommage au cours de laquelle les ambassadeurs d’Allemagne M. BECKER et de France Joël MEYER ont tour à tour rappelé  le rôle prépondérant joué par l’armée noire aux cotés des troupes européennes. La France, a dit l’ambassadeur Joël Meyer, n’oubliera jamais les combattants africains enrôlés dans l’armée française pour la défendre au prix  du sacrifice de leur jeunesse et trop souvent hélas, au prix de leur vie.

Le premier ministre Soumeylou Boubèye MAIGA a, lui, rappelé le courage et l’héroïsme des combattants africains et particulièrement des tirailleurs sénégalais avant d’évoquer l’engagement constant  de notre pays aux cotés de toutes les nations qui se sont battues et continuent de se battre pour la liberté et la démocratie.

Soumeylou Boubèye MAIGA a  salué l’intervention française dans notre pays qui a permis d’arrêter l’avancée des groupes djihadistes et la libération des régions du nord occupées par les groupes armés. le chef du gouvernent a enfin rappeler les immenses efforts consentis par la France à travers la force Barkhan et l’ensemble de la communauté internationale à travers la MUNISMA pour accompagner le Mali dans la mise en œuvre de l’accord pour la paix et la réconciliation nationale issu du processus d’Alger et la stabilisation de notre pays. La cérémonie fut également marquée par des textes émouvants lus par des élèves de l’école française Liberté de Bamako, rappelant les douloureux souvenirs des combattants africains lors de la 1ère guerre mondiale.

 

class="gkFeaturedItemTitle" RENCONTRE PREMIER MINISTRE ACTEURS POLITIQUES

  • Catégorie : Actualités
  • Publié le samedi 10 novembre 2018 22:03

Soumeylou Boubèye MAIGA se rend chez Maîtres Mountaga TALL et Mohamed Ali BATHILY Première étape de la tournée politique du Premier ministre Soumeylou Boubeye Maiga ce samedi 10 novembre, le siège du CNID Faso Yiriwa Ton où l'accueil de son president et des hauts responsables était empreint de chaleur et de courtoisie. Me Mountaga TALL s'est tout d'abord réjouit de la démarche d'écoute et de proximité de Soumeylou Boubeye MAIGA. Il a rappelé que SBM est le deuxième Premier ministre apres M. Zoumana Sacko en 1991 à avoir visité les partis jusque à leur siège. SBM a indiqué que sa démarche participe à la construction de la démocratie de courtoisie. Elle vise à asseoir les conditions du consensus le plus large possible et la sérénité requise pour mener à bien les reformes politiques, institutionnelles et administratives indispensables au développement et à la stabilite de notre pays. C'est pourquoi, M.Soumeylou Boubeye MAIGA a affirmé que le dialogue entamé avec la classe politique permet de livrer la bonne et saine information, de lever les malentendus éventuels à la veille des concertations régionales sur la réorganisation administrative et de recueillir les contributions des acteurs politiques. Le Président du CNID/FYT a jugé les reformes indispensables tout en s'interrogeant sur le facteur temps. Tout ce qui est entrepris doit sinscrire dans l'intérêt du Mali. De même que la conduite des reformes requiert un cadre politique apaisé et un climat politique serein, a jugé Me TALL. La seconde personnalité à laquelle le Premier ministre a rendu visite partage la même conviction que la paix et le renforcement de la démocratie dans notre pays ont pour préalable le respect des institutions et le dialogue fécond et dynamique. Le Premier ministre a remercié ses interlocuteurs pour la qualité de leurs échanges de vues et leur donné l'assurance de sa disponibilité à maintenir et a renforcer le dialogue avec la classe politique.

 

class="gkFeaturedItemTitle" Les Femmes, les Jeunes et les Élus dialoguent avec le Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga

  • Catégorie : Actualités
  • Publié le samedi 10 novembre 2018 20:46

La salle de conférence Maeva palace sise ACI 2000 a servi ce samedi 10 novembre 2018, le cadre de dialogue franc et fructueux entre les femmes, les jeunes et les élus et le Premier ministre Soumeylou Boubeye Maïga. En effet, c’est désormais une constance chez le PM SBM d’être à l'écoute des citoyens aux fins de susciter un dialogue constructif avec eux. Soumeylou  Boubeye Maïga n’a pas dérogé ce samedi, avec la règle en écoutant les préoccupations des jeunes, des femmes et des élus. Ces préoccupations ont tourné autour des questions liées à l’école, à la formation, à l’emploi, à l’autonomisation et à la promotion des jeunes. D’autres sujets non moins importants ont été à l’ordre du jour de la rencontre entre le PM et les couches les plus importantes de la Nation. Il s’agit des sujets d'intérêt national, comme la paix, la sécurité, la cohésion sociale, la gouvernance, le développement, le dialogue politique ou encore les réformes politiques, etc. À l’occasion, du Premier ministre s’est prononcé sur les sujets relatifs à la démocratie et à la paix, à l’élection présidentielle de 2018, à la gouvernance, à la famille, à la jeunesse, aux salaires et aux infrastructures. Quelques extraits saillants : La démocratie et la paix « L'accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d'Alger est un accord pour la paix, ce n'est pas un accord de paix. Nous avons un pays, une société à reconstruire sur une base consensuelle, dans la paix et la démocratie. Nous essayons d’instaurer une gouvernance d'écoute, une démocratie de considération mutuelle et de courtoise. » L’élection présidentielle de 2018 « Le peuple malien a fait mentir beaucoup d'analystes nationaux et étrangers par sa maturité et son attachement à la démocratie. La réussite des élections c'est le mérite du peuple malien. Nous devons tous être fiers de ce qu’ensemble nous avons accompli. » La Gouvernance « Nous ne sommes plus en campagne. Nous sommes dans l'action, dédiées à la mise en œuvre du programme sur la base duquel le président de la république a été réélu par les Maliens. » La Famille « Nous réfléchissons aux voies et moyens d'accorder une allocation d'allaitement aux femmes et d'étendre le bénéfice de l'allocation familiale à tous les enfants maliens. » La Jeunesse « Nous allons accorder le statut d'utilité publique au CNJ » Les Salaires « Nous allons réformer la fiscalité des salaires et réfléchir à l'extension de l'Impot sur les traitements et salaires aux femmes travailleuses. » Les Infrastructures « Un programme d'infrastructures économiques et routières évalué à trois mille (3000) milliards de Francs CFA est en chantier dans le cadre d'une programmation pluriannuelle. »

 

class="gkFeaturedItemTitle" AUDIENCE A LA PRIMATURE CE VENDREDI 09 NOVEMBRE 2018

  • Catégorie : Actualités
  • Publié le vendredi 9 novembre 2018 15:24

LE PREMIER MINISTRE SOUMEYLOU BOUBEYE MAIGA REÇOIT LES RESPONSABLES DE CHINA HYDRO ENGINEERING  CHARGEE DE LA REALISATION DU 4EME PONT DE BAMAKO.

Le Premier ministre a reçu ce vendredi aux environs de 11 heures 30 minutes, une importante délégation chinoise chargée de conduire les travaux de construction du 4ème pont de Bamako, fruit des excellentes relations d’amitié et de coopération qui unissent le Mali et la république populaire de Chine depuis l’accession de notre pays à la souveraineté nationale et internationale. Lors de l’audience qu’il a accordée à cette délégation  China Hydro Engineering, le Premier ministre Soumeylou Boubèye MAIGA a rappelé et salué le soutien inestimable qu’apporte la Chine à notre pays  dans le cadre de son développement socio-économique avant de réitérer sa détermination à œuvrer pour le renforcement et la diversification de notre coopération bilatérale.

A sa sortie d’audience, le Porte-parole et chef de la délégation chinoise  monsieur FAN a précisé que le but de leur séjour au Mali est d’accélérer le processus de réalisation du quatrième pont de Bamako dont le début des travaux est prévu pour les premiers mois de l’année 2019.

 

class="gkFeaturedItemTitle" Le Premier Ministre échange avec les représentants de la CMA et de la Plateforme

  • Catégorie : Actualités
  • Publié le vendredi 9 novembre 2018 15:21

Un adage bien de chez nous dit que la concertation est source de convivialité (Djèkafo yé Damou Yé). Fort de cette sagesse bamanan, le Premier ministre Soumeylou Boubèye MAIGA a engagé depuis le 1ernovembre des consultations et un dialogue tous azimuts avec les forces vives de la nation, les acteurs politiques et les légitimités traditionnelles.

Ce vendredi 9 novembre, le Chef du gouvernement a étendu son exercice d’écoute et de concertation aux mouvements signataires de l’accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger.

L’exercice avait pour but de donner l’information officielle et de recueillir les contributions des acteurs sur les trois chantiers prioritaires du gouvernement, à savoir la conférence sociale, la réorganisation administrative et les réformes politiques et institutionnelles.

Sur le premier point, le Gouvernement estime que l’implication de tous les segments de la société est souhaitable, en raison de l’enjeu lié à la réflexion globale à venir sur les questions statutaires et salariales  des travailleurs tant du secteur public(Etat et collectivités) que du secteur privé.

S’agissant  de la réorganisation administrative, le Premier ministre a coupé court à toutes les rumeurs infondées, en rappelant que la démarche actuelle du gouvernement poursuit la concrétisation du projet entamé en 2012, prévoyant  de porter sur cinq ans le nombre de région à 19 régions plus un district.

Enfin, évoquant les réformes politiques et institutionnelles, Soumeylou Boubèye MAIGA a indiqué qu’elles n’obéissent pas uniquement à la mise en œuvre de certaines dispositions de l’accord pour la paix et la réconciliation, mais d’une nécessité qui n’a échappé à aucune législature de la troisième République pour rénover le cadre politique et institutionnel national et pour répondre à centaines exigences d’harmonisation communautaires dans le cadre de l’UEMOA.

En conclusion, le Chef du Gouvernement a invité ses interlocuteurs à se référer uniquement aux termes de référence officiels soumis par l’Etat sur chacun des sujets évoqués plus haut et à œuvrer, en toute circonstance, à préserver et à renforcer la cohésion sociale, la paix et la concorde nationales.

 

 

class="gkFeaturedItemTitle" AUDIENCE A LA PRIMATURE CE JEUDI 08 NOVEMBRE 2018

  • Catégorie : Actualités
  • Publié le jeudi 8 novembre 2018 21:16

Le Premier ministre Soumeylou Boubèye MAIGA reçoit madame Harriett BALDWIN, ministre chargée des affaires africaines du Royaume Uni.

C’est aux environs de 14 heures que le Premier  ministre  Soumeylou Boubèye MAIGA a reçu en audience la Secrétaire d'Etat chargée de l'Afrique et du développement international du Royaume- Uni, accompagnée de l’ambassadrice d’Angleterre au MaliMadame Cat EVANS. Au cours de leur entretien qui a duré près d’une heure, les deux personnalités ont fait un tour d’horizon de la coopération bilatérale Mali-Royaume Uni avant de réitérer leur engagement commun à renforcer les fructueux liens de coopération existants entre le Royaume-Uni et notre pays et de l’élargir à de nouveaux domaines tels que la formation des compétences, le numérique, l'investissement productif, l'énergie et la lutte contre le changement climatique.

A sa sortie d’audience Madame Harriett Baldwin a rappelé les excellentes relations de coopération qui unissent nos deux pays  depuis plusieurs décennies  ainsi que la volonté du gouvernement du Royaume Uni de s'investir davantage aux cotés du Mali pour la stabilisation, la lutte contre le terrorisme, la promotion de la paix et de la sécurité, gages de tout développement économique.

 

class="gkFeaturedItemTitle" DIALOGUE POLITIQUE:

  • Catégorie : Actualités
  • Publié le jeudi 8 novembre 2018 18:00

LE PREMIER MINISTRE  POURSUIT LA CONCERTATION AVEC LA CLASSE POLTIQUE

 Depuis une dizaine de jours, le Premier ministre Soumeylou Boubèye MAIGA ne ménage ni son temps ni son énergie pour apaiser le climat social et conforter le dialogue politique. Après les forces vives, le Chef du Gouvernement continue sa tournée des états-majors politiques à la rencontre des acteurs politiques de notre pays. Ce jeudi  8 novembre, il s’est rendu successivement à Faladié et à Djélibougou à la  rencontre du Président de la Plateforme pour le Changement, M. Moussa Sinko COULIBALY et Houseiny Amion GUINDO, président de la CODEM.

« Nous partons toujours du postulat que le gouvernement est animé des meilleures intentions »

Moussa Sinko COULIBALY, après avoir brièvement présenté la Plateforme qu’il dirige, a salué la démarche du Premier ministre qui participe de la décrispation du climat social. L’ancien candidat à la l’élection présidentielle du 29 juillet  a réaffirmé la disponibilité de son regroupement à renforcer le dialogue et la concertation, avec comme axe centrale l’amélioration de la gouvernance.

Soumeylou Boubèye MAIGA a eu un engagé de vues approfondi avec son interlocuteur entouré de responsable de la Plateforme pour le Changement dans un climat empreinte de grande cordialité. Il les entretenu de l’agenda du Gouvernement sur trois sentiers prioritaires qui engagent la vie de la nation et nécessitent le consensus le plus large possible. Il s’agit de la conférence sociale, de la réorganisation du territoire et des réformes politiques et institutionnelles.

Le Premier ministre a justifié sa démarche par le sens de l’coute et l’exigence pour tous les acteurs de la vie publique d’œuvrer, de concert, pour une démocratie de courtoise, dans le respect des différence et la capitalisation des convergences.

C'est dans cet esprit, qu' il a remis à ses interlocuteurs du jour des copies des termes de références des concertations régionales sur la réorganisation territoriale dont l’unique objectif est de rapprocher l’administration des citoyens.

Le Gouvernement n’est pas dans une optique de création de nouvelles régions

Poursuivant sa journée de contact, M. Soumeylou Boubèye MAIGA a rencontré autour du Président de la CODEM, M. Housseyni Amion GUINDO, des responsables des PUR (Partis Unies pour la République) et de la nouvelle plateforme politique appelée COFOP (Coalition des forces patriotiques).

M. GUINDO s’est réjouit de la démarche du Premier ministre venu à leur rencontre, tout en déplorant le manque de concertation source parfois d’incompréhension et de tension.

Le Chef du Gouvernement a indiqué la volonté du gouvernement de mener les réformes à venir dans un esprit d’inclusion, d’ouverture et de transparence. Il a  saisi l’occasion pour préciser que la réforme administrative envisagée est la continuation et la mise en œuvre de la loi de 2012 créant les 19 régions. Dès lors, l’objectif du gouvernement n’est pas de créer de nouvelles régions, mais d’opérationnaliser celles existantes, d’ajuster la gouvernance territoriale aux défis et enjeux du moment.

 

Sous-catégories

Primature - Tous droits réservés

Top Desktop version